La nomination d’un dauphin par Joseph Kabila est un leurre et un non événement !

La nomination d’un dauphin par Joseph Kabila est un leurre et un non événement !

/ dimanche, 12 août 2018 19:37

Communiqué de l’APARECO

La nomination d’un dauphin par «Joseph Kabila» est un leurre et un non événement !

Pendant plus de deux ans, « Joseph Kabila » a nargué et tourné en bourrique toute la classe politique congolaise et la communauté internationale en manifestant sa ferme volonté de se maintenir à la tête du régime d’occupation en RDC. 

L’instrumentalisation et la manipulation de la classe politique congolaise tant de l’opposition que de la prétendue majorité présidentielle grâce à la corruption et à l’achat des consciences lui ont permis de continuer à gouverner par défi la RDC au-delà du 16 décembre 2016, date d’expiration de son « mandat ».  

Toutes les manifestations du peuple congolais pour dénoncer cette imposture  ont été sauvagement réprimées dans le sang. Et devant l’avalanche des pressions et des menaces venant de toute part contre sa détermination à briguer un troisième « mandat », « Kabila » a choisi  de changer de stratégie en donnant l’impression d’avoir lâché du lest en nommant un dauphin. 

Devant cette grossière mise en scène, l’APARECO :

1° – Considère cette nomination comme un simple leurre et un non événement dans la crise politique et sécuritaire que connait la RDC depuis 22 ans ; car le processus de nomination d’une marionnette totalement manipulée par les forces d’occupation ne menace ni de près ni de loin le système proprement dit d’occupation et de prédation mis en place en RDC, mais il permet au contraire au régime d’occupation de poursuivre à l’aise, derrière le masque d’un pantin congolais, le processus diabolique de balkanisation et de mise à mort de la République Démocratique du Congo; 

2°- Dénonce une fois de plus l’instrumentalisation des politiciens congolais comme «couverture» par les lobbies tutsis rwandais dans le but de camoufler le vrai visage de l’occupation ; car, au moment où l’attention des Congolais est focalisée sur la nomination d’un dauphin qui n’est rien d’autre que de la poudre aux yeux, « Joseph Kabila », lui, et son lobby rwandais, peaufinent la prise en main de l’Armée et de la Police nationale à travers une cérémonie de prise d’armes organisée la veille, le 07 août 2018, lors de la quelle leurs hommes de main ont été promu et ont pris l’effectivité du commandement ; 

3°- Réaffirme sa ferme volonté de poursuivre sans relâche son combat de résistance contre tout le système d’occupation dont « Joseph Kabila » n’est qu’un petit sommet apparent ;

4° – Appelle le peuple congolais à ne pas se laisser éblouir par ce miroir aux alouettes, mais à se mobiliser pour poursuivre le seul combat populaire pour déraciner TOUT le système du régime d’occupation et de prédation mis en place en RDC depuis 1997.

Fait à Paris  le 09 août 2018

José Yango W’Etshiko

Vice-président de l’APARECO et Porte-parole

  • Un seul chef: Le peuple. Un seul combat: La libération totale de notre pays.

     

    Nous ne sommes pas seulement ce peuple qui veut que Kabila et son système dégagent, mais nous sommes aussi ce peuple qui combat par tous les moyens pour y arriver. Nous sommes ces congolais qui ont mis leurs connaissances et compétences pour la diffusion et la propagande de la résistance congolaise. L'imposteur et sanguinaire Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila est indigne de vivre. Un juste châtiment du peuple attend la Kabilie. Le peuple vaincra! Ingeta! 

    Marlow Kidi

Please publish modules in offcanvas position.