Cri du Congo

Cri du Congo

FCC+ CACH+ CENI+COUR CONSTITUTIONNELLE, DOIVENT ETRE MIS EN ECHEC!

SAVIEZ VS QUE SELON LA CONSTITUTION KILOMBO N'EST PAS PRÉSIDENT DE LA RDC?
L'ARTICLE 70 ALINÉA 1 DIT CLAIREMENT QUE, "LE PRÉSIDENT EST ÉLU AU SUFFRAGE UNIVERSEL...".
LE PRINCIPE D’UNIVERSALITÉ DU SUFFRAGE SOUS ENTEND QU'AU NIVEAU DE LA RÉPUBLIQUE TOUS LES CONGOLAIS EN AGE DE VOTER ONT DROIT DE VOTER, ET EXCLUS AUTOMATIQUEMENT LA PARTIALITÉ DES ELECTIONS.
LORSQUE LA POPULATION EST INSCRITE POUR FAIRE SON DEVOIR CONSTITUTIONNELLE, A MOINS QU'ELLE REFUSE DE PARTICIPER, PERSONNE N'A LE POUVOIR DE LUI INTERDIRE L'EXERCICE DE SON DROIT.
LE FAIRE N'EST AUTRE QUE VIOLER LES DROITS DU CITOYEN, A MOINS QU'IL Y AIT UNE "EXCEPTION LÉGALE" COMME LE SOULIGNE L'ARTICLE 11, CE QUI NE FUT LE CAS POUR LES ELECTIONS DU 30 DÉCEMBRE 2018

NOUS NE SOMMES PAS SANS LE SAVOIR QUE YUMBI, BENI, ET BUTEMBO FURENT EXCLUS DES ÉLECTIONS POUR DES RAISONS FALLACIEUSES, ET SURTOUT PAR UNE AUTORITÉ QUI N'EN AVAIT PAS LE POUVOIR, D'AUTANT PLUS QU'AUCUNE LOI N'A ÉTÉ VOTÉE EN AMONT POUR JUSTIFIER LA DISCRIMINATION CITE CI-HAUT.
CET ASPECT DE VIOLATION CONSTITUTIONNELLE IMPLIQUE LA CADUCITÉ DES SCRUTINS DU 30 DÉCEMBRE 2018.
SACHANT QU'IL S'AGISSAIT D’ÉLIRE LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE A DÉMOCRATISER DU CONGO "RDC", ET SURTOUT QUE LA RDC A UNE SUPERFICIE 2,345 500 KM². CE QUI SOUS ENTEND QUE SES FILS ET FILLES SONT SUR TOUTE L’ÉTENDUE DU TERRITOIRE NATIONAL. LORSQU'UNE PARTIE DU PAYS EST ÉLIMINÉE DU SCRUTIN, CETTE ELECTION N'EST PLUS NATIONALE, ET DONC NE CONCERNE PLUS LA RÉPUBLIQUE ET SON PEUPLE.

EN LISANT LA CONSTITUTION, SELON LES ARTICLE 11, 12 ET 13, L’ÉGALITÉ DES DROITS EST UNE IMPÉRATIVE QUE PERSONNE NE PEUT DISCRIMINER PEU IMPORTE LES RAISONS, ET SURTOUT QUE LES AUTORITÉS DU PAYS DOIVENT S'ASSURER DE LA JOUISSANCE DES DROITS CONSTITUTIONNELS PAR LES CITOYENS, ET LE PEUPLE CONGOLAIS.
DANS LE CAS CONTRAIRE, IL FAUT QUE LES LÉGISLATEURS ARTICULENT LÉGALEMENT, AINSI LA LOI D'EXCEPTION POUVANT AGIR EN FAVEUR DE LA RESTRICTION.
LA RESTRICTION DU DROIT DE VOTE A LA POPULATION DE YUMBI, BENI ET BUTEMBO, PAR CORNEILLE NANGAA ETANT ILLÉGALE, FAIT DE FACTO QUE LE PRÉSIDENT "ÉLU" NE SOIT PAS CELUI DES CONGOLAIS, ET REND CADUQUE CETTE ELECTION, PUISQUE TOUS CEUX DÉSIRANT VOTER N'AYANT PU LE FAIRE A CAUSE D'UNE INTERDICTION EXTRA CONSTITUTIONNELLE.

DE CETTE VIOLATION DES DROITS DES CONGOLAIS, LE PEUPLE DOIT SAVOIR QUE, LE RÉGIME ACTUEL EST UN RÉGIME ANTICONSTITUTIONNEL, QUI EXERCE LE POUVOIR PAR LA FORCE ET EN VIOLATION DES PRESCRITS DE LA CONSTITUTION.
CECI IMPLIQUE A TOUT CONGOLAIS LE DEVOIR DE METTRE EN ÉCHEC L'INDIVIDU, OU LE GROUPUSCULE INDIVIDUS VIOLEURS DE LA LOI.
CETTE IMPÉRATIVE CONSTITUTIONNELLE EST EXPLICITE AVEC L'ARTICLE 64, ET DANS LE CAS ÉCHÉANT IL S'AGIT DU GROUPUSCULE FCC+ CACH+ CENI+COUR CONSTITUTIONNELLE.
TOUS ONT PÉCHÉ PAR LA VIOLATION DE LA CONSTITUTION, EN PRENANT EN OTAGE LE PAYS ET SON PEUPLE, EN EXCLUANT UNE PARTIE DE LA POPULATION DU SCRUTIN NATIONAL.
C'EST LA LOI, ET L'ARTICLE 62 DANS SON ALINÉA 1 DIT "NUL N'EST CENSÉ IGNORER LA LOI. TOUTE PERSONNE EST TENUE DE RESPECTER LA CONSTITUTION ET DE SE CONFORMER AUX LOIS DE LA RÉPUBLIQUE".

KILOMBO NE PEUT SE PRÉVALOIR ETRE LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE A DÉMOCRATISER DU CONGO, ET LES CONGOLAIS NE DOIVENT PAS LE CONSIDÉRER COMME ETANT LEUR PRÉSIDENT, A MOINS D’ÊTRE CONS, AINSI ILS AURONT APRES KABILA, UN AUTRE PRÉSIDENT DES CONS.
PAR CONTRE, NOUS DEVONS FAIRE DE NOTRE POSSIBLE POUR FAIRE ÉCHEC A CETTE SUPERCHERIE ÉLECTORALE QUI PEUT ETRE DÉFINIE PAR TOU, SAUF A UNE ELECTION.
NOUS NE POUVONS QUE NOUS APPELER A UNE GRANDE MOBILISATION POUR BRISER CE STATU QUO INSTAURE PAR KABILA ET SON RÉGIME D'OCCUPATION, QUI VEUT ACCENTUER LA LÉTHARGIE DU PEUPLE, EN LUI FAISANT CROIRE QU'IL Y A EU ELECTION, ALORS QUE LES LOIS DE LA RÉPUBLIQUE ONT ÉTÉ BAFOUÉES DANS SA TOTALITÉ.
IL FAUT A TOUT PRIX FAIRE VOMIR A LA NATION CET OPIACE QUI RESSEMBLE CRUELLEMENT AUX DROGUES DES VIOLEURS.
NOUS NE POUVONS PAS LAISSER UN GROUPUSCULE D'INDIVIDUS VIOLER AINSI TRANQUILLEMENT LA NATION.

#SOLARIEN
#RATEL_TV1

À PARIS LES KONGOLAIS SE SONT MOBILISES POUR LA VÉRITÉ DES URNES LE SAMEDI 12 JANVIER 2019.

#ARTICLE64 L'IMPÉRATIF

 

 

 

LA "VICTOIRE PROVISOIRE" DE KILOMBO, EST UN FLOU ARTISTIQUE

ETRE NOMMÉ PAR UN USURPATEUR, À LA PLACE D'UN ÉLU DU PEUPLE, N'EMPÊCHERA DE DORMIR, MAIS QUESTION DE DIGNITÉ ET D'HONNEUR, UN HOMME DROIT N'Y SOUSCRIRA JAMAIS.
JE NE PUIS COMPRENDRE QUE LE FAUX DEVIENNE OBJET DE REJOUISSANCE POUR CERTAINS.
"VAINCRE SANS PÉRIL, C'EST TRIOMPHER SANS GLOIRE" DISAIT SENEQUE DANS "LA PROVIDENCE",
KILOMBO COMME NOUS L'AVIONS PRÉVENU DEPUIS QUELQUE TEMPS ÉTAIT LE DAUPHIN DE KABILA, ET SA NOMINATION DANS CETTE ELECTION PRÉSIDENTIELLE DE L'OCCUPATION, NOUS L'AVIONS PREDITE AVANT TOUT LE MONDE.

UNE VICTOIRE AMÈRE, QUI EST COINCÉE PAR L'HISTOIRE DES DIPLÔMES ÉNONCÉS DANS LE CURRICULUM VITAE QU'IL A DÉPOSÉ À LA CENI POUR SA CANDIDATURE À LA PRÉSIDENCE DE L'OCCUPATION EN RDC.
UNE NOMINATION QUI EN RÉALITÉ EST UNE MANIÈRE GÉNIALE DE KABILA À RÉPONDRE AUX INJONCTIONS DE L'EMPIRE POUR LE RESPECT DE LA CHARTE DE L'OCCUPATION "CONSTITUTION".
LA PRESSION DE LA RUE, LE SOULÈVEMENT POPULAIRE BRANDIT CONTRE LE SYSTÈME A OBLIGÉ LE RÉGIME DE KINSHASA ET SES PARAINS, À CHANGER LE JEU AVEC LE FLOU ARTISYIQUE DES ÉLECTIONS.

APRÈS UN GLISSEMENT DE TROIS ANS, KABILA DONNE A LA RDC UN SUCCESSEUR.
POURQUOI LE PRÉDÉCESSEUR IMPOSTEUR, PEUT FAIRE UN CHOIX DANS L'EXCELLENCE QUI GRACE À SON INTELLIGENCE SE SERAIT RETOURNÉ CONTRE LUI, ALORS QU'IL A ENTRE SES MAINS UN SUCCESSEUR FAUSSAIRE ?
UN CHOIX QUI AVEC LES LOIS DE LA RÉPUBLIQUE, PEUT SE FAIRE COINCER SIMPLEMENT PAR UNE LECTURE DE DROIT, EST UN DAUPHIN DOCILE.
MIEUX EST DE LE METTRE À SON SERVICE, AINSI IL SERA SOUMIS À TOUS LES CAPRICES DE SON PATRON, OU AU CAS CONTRAIRE RAMENER LE PROCESSUS À LA CASE DÉPART.
VOILÀ COMMENT KABILA A EU KILOMBO.

MAIS CELA C'EST SANS COMPTER À L'AUTRE OP-POSITION QUI A ENTRE SES MAINS TOUTES LES ARMES LÉGALES POUR FAIRE INVALIDER LE DAUPHIN, À DÉFAUT DE QUOI DE S'ATTAQUER DIRECTEMENT À L'INCONSTITUTIONNALITE DE CETTE CHAOTIQUE ELECTION PRÉSIDENTIELLE DU 30 DÉCEMBRE 2018, ORGANISÉE PAR LE RÉGIME DE L'OCCUPATION.
À MOINS QUE CE SOIT LE PLAN DU SYSTÈME, TOUT EST ORCHESTRÉ DANS CETTE "VICTOIRE PROVISOIRE", POUR INVALIDER KILOMBO ET ANNULER CES ÉLECTIONS, AFIN DE REMETTRE LA KABILIE DANS LA COURSE AU NOM DE LA LOI, SELON LA VISION SPÉCIALE D'APRÈS LA COUR CONSTITUTIONNELLE DE L'ALINÉA 2 DE L'ARTICLE 70.

IL SUFFIT D'UN RECOURS À CETTE COUR CONSTITUTIONNELLE,. ACCOMPAGNÉ DU CURRICULUM VITAE QUE KILOMBO A DÉPOSÉ À LA CENI, POUR QUE LE FAUX TEMOIGNAGE, LE FAUX ET USAGE DE FAUX, PUISSE AGIR SELON LE CODE PÉNALE, ET L'INVALIDATION DEVRAIT SUIVRE COMME UNE LETTRE À LA POSTE.
EFFECTIVEMENT N'AYANT PAS DE DIPLOME EN MARKETING ET COMMUNICATION DE L'ICC DE BRUXELLES, LA LECTURE DE LA LOI PAR LA COUR CONSTITUTIONNELLE DEVRAIT INVALIDER SANS ATERMOIEMENTS LA "VICTOIRE PROVISOIRE" DE KILOMBO.

L'INCONSTITUTIONNALITE DE CETTE ELECTION NE DEVRAIT PAS NON PLUS POSER PROBLÈME POUR LA DÉMONSTRATION, DANS LE SENS OU L'ARTICLE 73 DISPOSE QUE LA CENI, LE POUVOIR SORTANT DOIVENT ORGANISER LES ÉLECTIONS DANS LES TROIS MOIS AVANT LA FIN DE SON MANDAT. SACHANT QUE LE MANDAT DE KABILA FINISSAIT LE 19 DÉCEMBRE 2016, MAIS PROLONGÉ AU DIALOGUE DE CENCO AU 31 DÉCEMBRE 2017, GRACE À QUELLE CONSTITUTION LES ÉLECTIONS ONT EU LIEU LE 30 DÉCEMBRE 2018?

TOUJOURS POUR DÉMONTRER L'INCONSTITUTIONNALITE DES ÉLECTIONS DU 30 DÉCEMBRE 2018, LA QUESTION DE LA NON PARTICIPATION DE PLUS DE 3 MILLIONS DE KONGOLAIS, CEUX DE YUMBI, BENI ET BUTEMBO, DEVRAIT SUFFIR POUR L'ANNULATION.
EN EFFET LE GOUVERNEMENT EST DANS L'OBLIGATION DE S'ASSURER QUE TOUTE LA POPULATION CONGOLAISE PUISSE JOUIR DE SES DROITS FONDAMENTAUX.
ON NE PEUT PAS FAIRE ÉLIRE UN PRÉSIDENT PENDANT QU'UNE PARTIE DE LA RÉPUBLIQUE NE PEUT VOTER, SINON IL FAUT LE SIGNIFIER PAR UNE LOI SPÉCIALE.

LA POPULATION DE YUMBI, BENI ET BUTEMBO N'ONT PAS EXERCE LEUR DROIT DE VOTE, ET AUCUNE LOI N'A SIGNIFIÉ LA RESTRICTION DE CE DROIT LÀ. PEU IMPORTE LES RAISONS ÉVOQUÉES PAR NANGAA, LA RESTRICTION DES DROITS N'EST PAS DANS SES ATTRIBUTIONS, CAR IL N'EST PAS LE LÉGISLATEUR, ET SURTOUT NE PEUT DÉCRÉTER LÉGALEMENT CONTRE OU POUR LA POPULATION.
SES IMPÉRATIFS SONT D'ORDRE ORGANISATIONNEL DES ÉLECTIONS, MAIS TOUT CE QUI CONCERNE LE DROIT ET LA LOI, IL DOIT S'ADRESSER AUX LÉGISLATEURS POUR AVOIR L'OUTIL JURIDIQUE À UTILISER.

AINSI DIT, KILOMBO PEUT SE TARGUER UNE "VICTOIRE", CORNEILLE NANGAA PEUT SE GARGARISER D'AVOIR ORGANISER LES ÉLECTIONS, MAIS LA RÉALITÉ EST QUE LE DROIT ET LA LOI N'ONT PAS ÉTÉ RESPECTÉS.
SI LA COUR CONSTITUTIONNELLE REÇOIT DES RECOURS, ET QU'ELLE LIT ET DIT LA LOI, DANS LE CAS DE KILOMBO AVEC SON CV OÙ IL Y A DES INFORMATIONS FAUSSES, IL SERA SANS AUTRES FORMES DE PROCÈS INVALIDE, POUR FAUX ET USAGE DE FAUX, ET FAUX TÉMOIGNAGE.
ICI IL NE S'AGIT PAS DE LA FAUSSE ATTESTATION DE L'ICC, MAIS BIEN DES INFORMATIONS SE TROUVANT DANS SON CV.

CEPENDANT DANS UN PAYS OU LA MÉDIOCRITÉ EST LA RÉFÉRENCE, ET DONT LE PRÉSIDENT EST USURPATEUR, IMPOSTEUR; UN PAYS OU LE FAUX EST CÉLÉBRÉ DE MANIÈRE POPULAIRE, ET DONT LE VRAI EST COMBATTU AVEC ACHARNEMENT, JE NE SAIS DIRE SI EN CAS DES RECOURS LA LOI ET LE DROIT SERONT DITS DANS LE JUSTE.
C'EST POURQUOI LA "VICTOIRE PROVISOIRE" DE KILOMBO DEVRAIT ÊTRE VUE COMME UN PIEGE DE LA KABILIE POUR FAIRE CHANTER L'HEUREUX ÉLU, ET QUI HEUREUSEMENT DEVRAIT SERVIR A FAYULU POUR UN RECOURS EN RÈGLE AFIN DE FAIRE JAILLIR LA VÉRITÉ DES URNES.
VOUS COMPRENEZ POURQUOI CES DERNIERS JOURS KILOMBO S'EST SINGULARISE PAR UN COLLABORATIONNISME ET LARBINISME IMPOSSIBLE VIS À VIS DE KABILA?

#SOLARIEN
#RATEL_TV1

L'entrepôt de la CENI à Kinshasa vient d'être saboté par les résistants, près de 10.000 machines à voter détruites ainsi que tous les autres matériels incluant les véhicules.

 

 

 

L'entrepôt de la CENI à Kinshasa vient d'être saboté par les résistants, près de 10.000 machines à voter détruites ainsi que tous les autres matériels incluant les véhicules.

 

 

 

SIT IN DU 03 NOVEMBRE 2018 A LA PLACE "PATRICE EMERY LUMUMBA" A BRUXELLES POUR MANIFESTER CONTRE LES OPPOSANTS CONGOLAIS COLLABOS DU SYSTEME D'OCCUPATION EN RDC.

 

hh

SAMEDI 13 OCTOBRE 2018 À PARIS, CHÂTEAU ROUGE, PARIS, LA RÉSISTANCE KONGOLAISE A RELANCÉ LES ACTIVITÉS DE LA RUE, LOIN DES RÉSEAUX SOCIAUX ET DES COMMENTAIRES HIDEUX SUR LE NET.

IL Y A CEUX QUI FONT L'HISTOIRE ET CEUX QUI COMMENTENT CETTE HISTOIRE EN BIEN OU EN MAL.
RESTEZ A VOTRE PLACE DE SPECTATEURS, NS FAISONS L'HISTOIRE, ET VS LISEZ NOTRE HISTOIRE!
#MotoEzoPela

VOUS POUVEZ FAIRE DES STATUTS, UNE CAMPAGNE DE DIABOLISATION, VOUS LIGUER CONTRE LA RÉSISTANCE, SACHEZ SEULEMENT QUE LA FLAMME VIENT D'ÊTRE RALLUMEE ET NOUS ALLONS NOUS ASSURER DE LA GARDER VIVE.

#SOLARIEN
#RATEL_TV1

 

CONCLAVE DE LA RÉSISTANCE KONGOLAISE A BRUXELLES LE 06 OCTOBRE 2018 POUR LA REDYNAMISATION DU COMBAT

 

jeudi, 27 septembre 2018 08:51

Le peuple doit se prendre en charge

Nous ne voulons pas des élections dans un pays occupé. La seule et unique solution, c'est le soulèvement populaire qui amènera la République à démocratiser du Congo à une alternative totale.

D'ailleurs, il n'y aura pas d'élections cette année car Kanambe, de son propre gré, n'a aucunement l'intention de céder le pouvoir ; et de l'autre côté, le théâtre de chez nous entre soit disant opposants, parce qu'il n'y aura pas de candidat commun ou unique de l'opposition.

Des faits et gestes trahissent déjà leurs comportements car chacun de ses opposants dans son coin pense déjà gagner la présidence avec ces machines à voler et avec un fichier électoral infesté.
Et cela, nous constatons réellement, que réside la vraie sorcellerie de nos opposants de pacotille, car aller aux élections aux conditions de la kabilie est une façon de lui garantir un mandat à vie.

Le peuple doit se prendre en charge en activant l'article 64 de la Constitution. Seul le soulèvement populaire libérera un peuple opprimé.


Ingeta,
Nzongo Taverniers
Membre Bana Congo

  • Un seul chef: Le peuple. Un seul combat: La libération totale de notre pays.

     

    Nous ne sommes pas seulement ce peuple qui veut que Kabila et son système dégagent, mais nous sommes aussi ce peuple qui combat par tous les moyens pour y arriver. Nous sommes ces congolais qui ont mis leurs connaissances et compétences pour la diffusion et la propagande de la résistance congolaise. L'imposteur et sanguinaire Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila est indigne de vivre. Un juste châtiment du peuple attend la Kabilie. Le peuple vaincra! Ingeta! 

    Marlow Kidi

Please publish modules in offcanvas position.